Les hommes, lettre du Président

Les Hommes

Comme dans toutes les associations, ce sont des hommes et des femmes qui l’animent, qui la font progresser, par le temps et l’énergie qu’ils y consacrent. Aux cours de nombreuses discussions, ils font évoluer leurs réflexions et initient des actions.

Tous sont bénévoles et consacrent ce temps en plus de leurs obligations professionnelles et familiales, tous se dévouent pour faire avancer leurs convictions.

Le mot du Président

Chères et chers photographes institutionnels,

C’est avec humilité et sens du devoir que, l’an passé, je suis venu vers vous pour solliciter vos suffrages afin de devenir votre Président.

Humilité et sens du devoir ! Cela restera, pendant le mandat que vous avez eu l’honneur de me confier, les piliers de mon action à vos côtés.

Nous sommes au cœur des bouleversements de notre époque.

Plus que jamais, l’image est le socle de la communication moderne.

Nous portons, plus qu’hier et moins que demain, la responsabilité de renforcer notre rôle, de susciter autour de nos collectivités respectives un climat de confiance et de sympathie.

Nous avons un rôle social.

Faire connaître nos régions, nos départements, nos agglomérations, nos villes revient à les associer à des valeurs fortes.

Notre métier, le cœur de notre mission, nos missions pourrais-je dire, est de réussir à promouvoir des valeurs fortes, produire une image claire, et faire valoir les atouts de nos institutions.

Cette tâche est immense. Responsable.

Pour cela nous devons défendre les vertus de notre métier. Défendre notre place dans un monde où la production d’images est la clé de la communication.

Les actes devant être mis en conformité avec les promesses et les écrits, l’Unpact demande simplement que la reconnaissance de notre spécificité professionnelle, telle que décrite dans le Répertoire des Métiers du CNFPT -Technicien Supérieur en catégorie B – soit effective et devienne réalité.
Comme cela existe, depuis 2002, pour l’Administration Centrale.

Ce sera le grand chantier de mon mandat !

Cet objectif, ce cap, je le maintiendrai avec acharnement. Avec le souci de la persévérance.
Je ne peux aujourd’hui ne pas évoquer l’éternelle question de la différence entre la communication et l’information. Je n’ai rien trouvé de mieux que cette anecdote :

Un matin, Jacques Prévert sort de chez lui et avise un aveugle assis sur le trottoir. Sur son carton, il avait écrit ” aveugle “. Évidemment, peu de pièces dans le chapeau du pauvre homme. Prévert prend le carton et inscrit ” le printemps va venir, je ne le verrai pas “. Aussitôt, son sort malheureux reçoit de multiples oboles.

C’est le sens que j’attache à notre métier. Aller au-delà de l’information. Pousser plus loin les messages que nous faisons passer au travers de nos photos. En déclenchant nos appareils nous livrons un peu de notre âme.

C’est avec notre cœur que nous exerçons notre mission.

C’est pour cela que je suis fier d’être à vos côtés.

Fier de faire partie de ce Service Public.

Fier d’être au service d’un territoire, noble émanation de la République.

Le Président de l’UNPACT,
Laurent BOUTONNET

Retour haut de page