Statut du photographe institutionnel

A – Comme évoqué dans la page précédente, faute de reconnaissance du métier dans la Fonction Publique, il n’existe aucun statut pour l’ensemble des photographes institutionnels, encore moins pour ceux relevant de la Territoriale, dont l’octroi de la qualification relève du seul pouvoir discrétionnaire des édiles.

B – Tout au plus existe-t-il une fiche métier élaborée, depuis 2008, par le CNFPT concernant les photographes – vidéastes, celle-ci décrivant le niveau de diplômes exigibles, la nature des missions et le cadre d’emploi, catégorie B.

Pour la catégorie C, aucun document officiel, alors qu’il s’agit de la majorité des collègues de la Territoriale.

Il convient de souligner, bien que le CNFPT relève du Ministère de l’Intérieur, la classification contenue dans ces différentes fiches n’a qu’une valeur indicative et les administrations ne tiennent compte de leur contenu que dans les récents recrutements de photographes contractuels, pour les catégories A et B.

Seul le CSFPT, où l’ensemble des centrales syndicales figure, est en mesure de mettre un terme à ce qui constitue une véritable discrimination dans la Fonction Publique française : absence de perspective d’évolution de carrière, etc..

Retour haut de page